Les beaux agrumes de nos producteurs

Cette année, nous travaillons en direct avec deux producteurs d'Espagne pour vous fournir de beaux agrumes de qualité.
Quand prix et qualité riment avec soutien à des agriculteurs engagés, nous sommes ravis et espérons que vous le serez aussi.

Cette semaine,
1,50€ le kilo d'orange - 2,30€ le kilo de clémentines

Les oranges d'Oscar

Pour les oranges, il s'agit d'Oscar Morell.

Oscar, Gema et leur fils Jonas et Amanda cultivent depuis 30 ans des fruits biologiques de très grande qualité, cultivés en harmonie avec la nature. Leurs terres se situent à Cheste, à 25 km de Valencia (Espagne) au cœur d'une région exceptionnelle, parfaitement adaptée à la culture des agrumes et de la vigne, qui confère une saveur unique aux produits de ses terres.

Dès le début, ils ont appris les techniques de culture d'antan, convaincus qu'il fallait travailler la terre en respectant les cycles naturels de cultures et de façon à préserver la biodiversité. Pour ces raisons ils se sont éloignés des courants de pensée productivistes en plein essor dans les années 80, qui consistent à utiliser toujours plus de produits agressifs pour l'environnement, issus de l'industrie pétrochimique. Leur orientation philosophique les a conduit à mettre l'accent avant tout sur la qualité et non la quantité et à commercialiser eux-mêmes leur production.

nuevo_campo3.jpg

Les agrumes et avocats de Floréal

Pour les clémentines, citrons, avocats, nous travaillons avec Floréal.
La région de la Sierra de las Nieves (50 Km à l’ouest de Málaga, Andalousie) où habite Floréal est un vaste verger : excepté en altitude (la sierra culmine à 2000 m), presque toutes les terres sont couvertes d’arbres fruitiers, oliviers surtout mais aussi beaucoup d’amandiers, et des vergers d’agrumes sur les zones plates et irrigables.
La « finca » de Floréal fait 17 ha d’un tenant, sur une forte pente qui finit dans le Rio Grande, torrent descendant de la sierra et permettant l’irrigation de la vallée tout l’été, au moyen d’une « acequia », rigole d’amenée d’eau datant de l’époque maure.
La maison et le gîte où Floréal héberge les visiteurs sont au centre de la ferme, qui est plantée d’arbres en totalité : des oliviers partout (sur des pentes trop fortes pour permettre une récolte « rentable », ce qui fait qu’une bonne partie des oliviers n’est pas exploitable), des amandiers, des agrumes (oranges, citrons, orange amères...), 1,5 ha d’avocatiers (plusieurs variétés pour une récolte étaléedans le temps), et une multitude d’autres espèces fruitières, la plupart exotiques, que le climat subtropical de la région permet de cultiver : des pacaniers, des anones, des grenadiers, des manguiers, des noix de Macadamia, des figuiers, des raisins de table, des kakis, etc., en tout une trentaine d’espèces, avec souvent plusieurs variétés par espèces.
Dans la plupart des vergers andalous, le sol est travaillé ou désherbé chimiquement, et laissé à nu en permanence, ce qui provoque une érosion très intense. Floréal laisse le sol enherbé au pied des arbres, et ne le travaille que pour les espèces qui l’exigent, comme l’oranger.
 
Floréal est un paysan-militant ; sur le plan des techniques agronomiques, il est très inspiré par les concepts de Permaculture et d’Agriculture Naturelle.
Sur le plan politique, il poursuit avec des camarades d’Alozaina, la ville voisine, un travail autour du concept de Municipalisme Libertaire. Il a récemment collaboré à l'écriture d'un livre sur les précurseurs de la décroissance : «Murray, Bookchin» pour une écologie sociale et radicale qui est sorti le 16 octobre dernier aux éditions Le passager clandestin collection dirigée par Serge Latouche.

 

Commentaires  

+1 #2 Prairial 08-01-2015 16:18
Effectivement, nous afficherons l'information en magasin. Plus généralement, nous allons bientôt modifier le code couleur des étiquettes pour indiquer les producteurs avec lesquels nous travaillons en direct et que nous souhaitons soutenir.
A bientôt,
l'équipe de Prairial
Citer
+1 #1 sartre vincent 08-01-2015 14:19
J'apprécie de connaitre la démarche qui peut se cacher derrière ce qui est proposé à Prairial. Mais pourquoi ne pas l'afficher dans le magasin ? (au moins un résumé). Tout le monde ne va pas (encore) sur internet...

Vincent Sartre
Citer

ACTUALITÉS

Horaires d'été 2017

Du 14 juillet au 15 août ce sont les horaires estivales à Prairial !

...
Voir toutes les actus